C’était comment ? Premier bilan de mon #SurvivorTour

Logo tous droits réservés © Marie Albert

Tu peux écouter mon podcast Marie Sans Filtre à cette adresse : anchor.fm/mariesansfiltre

Tu lis un épisode de #MarieSansFiltre. Bienvenue ! Marie Sans Filtre est un podcast intime, féministe et politique. Je m’appelle Marie Albert, j’ai 26 ans et j’habite à Alençon (Normandie). Je suis aventurière, journaliste et autrice féministe. Je me définis comme une femme cisgenre pansexuelle dépressive blanche jeune mince et athée.  Dans ce podcast, je raconte mes expériences intimes. Je construis mon personnage public. Je déconstruis le patriarcat.

Si tu veux soutenir #MarieSansFiltre, je t’invite à lui mettre 5 étoiles sur ton application de podcast. Si tu veux soutenir #MarieSansFiltre, je t’invite à le commenter sur ton application de podcast. Si tu veux soutenir #MarieSansFiltre, je t’invite à le partager avec tes proches. 

Si tu veux soutenir mon travail, je t’invite à me suivre et à m’envoyer un message sur les réseaux sociaux. Mon pseudo, c’est @mariealbertfr sur Facebook, Twitter et Instagram. Si tu veux soutenir mon travail, je t’invite à participer à ma cagnotte Tipeee. Tu peux donner 1€, 5€, 10€ par mois, en fonction de tes moyens. Je suis journaliste indépendante et c’est l’une de mes rares sources de revenus. Sans toi, le podcast #MarieSansFiltre n’existe pas ! Merci d’avance.

Photo tous droits réservés © Marie Albert

Si tu as déjà fait tout ça, je peux passer au vif du sujet. Nous sommes aujourd’hui le 16 octobre 2020 et je lance la saison 2 du podcast. #MarieSansFiltre, c’est moi. J’écris tous les textes, j’enregistre toutes mes voix et je monte tous mes épisodes moi-même. Dans la saison 1 diffusée depuis 2019, j’ai raconté des agressions sexuelles, des violences conjugales, des voyages autour du globe et du sexe moisi. Le personnel est politique, je ne vais pas te l’apprendre. Dans la saison 2 diffusée à partir d’aujourd’hui, je continue ma lutte politique en partant de l’intime. Je te raconterai pourquoi je me rase la tête, pourquoi je suis pansexuelle, pourquoi je déteste Bruno Le Maire et pourquoi je sors en club échangiste. J’espère que tu es prêt.e. Cette année, je publierai un épisode un vendredi sur deux, tous les 15 jours quoi. Donc rendez-vous à 17h sur ton application de podcast, un vendredi sur deux.

Ma meilleure amie Tara, que je salue, m’a dit que j’ai une voix différente de la réalité dans mon podcast. Donc maintenant je vais reprendre ma voix normale et on peut commencer.

Photo tous droits réservés © Marie Albert

Cet épisode, le premier de la saison 2, mais le 15ème de ce podcast, s’intitule : “Premier bilan de mon #SurvivorTour”. C’est important pour moi de revenir sur ce tour aujourd’hui : j’ai marché 3 mois cet été et c’est l’heure du bilan. Tu as déjà pu écouter 4 extraits de ce tour de France dans ce podcast : Je survis dans la forêt, Je survis à une agression sexuelle, Je survis à l’abstinence et Je survis à la noyade. D’ailleurs tu en as pensé quoi ? Tu peux m’envoyer ton retour sur ces 4 extraits sur mes réseaux sociaux (@mariealbertfr, toujours). J’ai enregistré et diffusé ces 4 épisodes depuis le chemin, sous ma tente, autour de la France. A chaud, sans aucun recul. Maintenant que je suis installée dans mon nouvel appartement à Alençon, en Normandie, je peux te raconter l’ensemble de ma marche. (Oui, je te dirai pourquoi j’ai déménagé de Paris à Alençon dans un prochain épisode).

Mon tour de France à pied s’appelle #SurvivorTour. C’est un projet de marche solitaire féministe. Je veux montrer qu’en tant que femme seule, je n’ai pas peur de dormir dans la forêt et que je ne risque pas plus ma vie là-bas qu’ailleurs. Parce que oui, toutes les personnes que j’ai rencontrées s’inquiétaient pour ma survie, justement. Et si tu es violée ? Assassinée ? Alors non, je n’ai pas été violée et assassinée. Pas encore. Et je cours plus de risques enfermée dans mon appartement parisien avec un conjoint violent qu’au milieu des bois, la nuit. Il va falloir plusieurs années pour faire rentrer cette vérité rationnelle dans la tête des gens, alors je vais marcher plusieurs années autour de la France pour la prouver.

Le 1er juillet 2020, je suis partie de Dunkerque, à la frontière franco-belge. J’ai marché pendant 3 mois, jusqu’au 30 septembre 2020. J’ai parcouru plus de 1500 kilomètres, et je me suis arrêtée à Lannion, finalement, en Bretagne nord. Voici mon bilan :

  • Bonheur complet : les deux premiers mois.
  • Puis épuisement général : mauvais sommeil, blessures, pseudo-noyade.
  • Rencontres variées : racisme, sexisme, amitiés, mecs relous.
  • Engouement des médias / sur les réseaux sociaux. J’ai gagné 3000 abonné.e.s sur Instagram !
  • Agressions sexuelles / partage de témoignages sur les réseaux sociaux. Je relaie aussi la cagnotte l’association féministe Parler.
  • Fin de la solitude : ma meilleure amie Tara marche avec moi les trois derniers jours.
Photo tous droits réservés © Marie Albert

Je poursuivrai mon #SurvivorTour l’été prochain, en 2021. Je repartirai de Lannion, en Bretagne, pour avancer jusqu’à la côte Atlantique, et au delà. Cette fois, je marcherai avec d’autres survivant.e.s de violences sexistes et sexuelles. J’inviterai des personnes à partager quelques kilomètres ou nuit en bivouac sauvage. Mon #SurvivorTour va devenir collectif ! J’imagine déjà les gros titres quand Adèle Haenel ou Rokhaya Diallo marcheront avec moi 😀 Bon, si tu veux me rejoindre, tu peux déjà m’écrire ! Si as des questions sur mon #SurvivorTour, ou même des suggestions pour qu’il devienne mondialement connu, tu peux aussi m’écrire. En attendant l’été, je vais hiberner dans mon appartement à Alençon et préparer tous plein d’épisodes de #MarieSansFiltre pour ton hiver audio. 

Au fait, je lance un autre podcast dans quelques semaines… Il s’appelle Sologamie et on y parlera de célibat ! Je n’y serai pas la seule intervenante. D’ailleurs, si tu es célibataire et que tu souhaites y participer, écris-moi aussi. Merci d’avance. Je te tiens au courant !

Voilà. L’épisode 15 de #MarieSansFiltre s’achève ici. J’espère qu’il t’a plu. Rendez-vous dans 2 semaines pour l’épisode 16 qui s’intitulera “Je me rase la tête”. Si tu veux soutenir ce podcast, je t’invite à lui mettre 5 étoiles et à le commenter sur ton application de podcast. Tu peux aussi le partager avec tes proches. Merci ! Si tu veux soutenir mon travail, je t’invite à me suivre et à m’envoyer un message sur les réseaux sociaux. Mon pseudo, c’est @mariealbertfr sur Facebook, Twitter et Instagram. Si tu veux soutenir mon travail, je t’invite à participer à ma cagnotte Tipeee. Tu peux donner 1€, 5€, 10€ par mois, en fonction de tes moyens. Je suis journaliste indépendante et c’est l’une de mes rares sources de revenus. Sans toi, le podcast #MarieSansFiltre n’existe pas ! Merci d’avance.

En attendant, je tiens à te dire que je t’aime. J’espère que tu vas bien. Moi, je suis très heureuse dans ma vie depuis 2 ans et j’aimerais contaminer tout le monde avec mon bonheur. Bref, je t’embrasse, prends soin de toi, et à bientôt.

Marie Albert

16 octobre 2020

Pour rémunérer mon travail, participe à ma cagnotte Tipeee : fr.tipeee.com/mariealbertfr

Marie Albert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page